Solutions d’affichage


1- Les postes opérateurs, définition et usage

L’exploitation d’une installation de vidéosurveillance CamTrace s’effectue à partir de postes clients sous MS Windows, Mac ou Linux. Ces postes sont destinés à être utilisés par les personnes chargées de la surveillance en temps réel ou de la relecture des enregistrements (les opérateurs).

Un poste opérateur est un ordinateur doté d’un ou plusieurs écrans et sur lequel est installé le logiciel client CamTrace. Cet ordinateur est relié en réseau à au moins un serveur CamTrace. Un poste opérateur est donc toujours client d’un serveur CamTrace. Pour les petites configurations, le serveur CamTrace peut servir de poste opérateur. Dans ce cas, l’opérateur utilise le client CamTrace sous Linux.

En savoir plus sur les postes opérateurs

Les postes opérateurs ou postes de travail doivent être suffisamment puissants pour décompresser et afficher les flux sollicités par l’opérateur.  Vous pouvez utiliser les postes de type PC déjà installés dans votre entreprise pour vous connecter au serveur CamTrace. Ce type d’organisation permet de distribuer les tâches de vidéosurveillance aux personnes autorisées du réseau d’entreprise, tout en bénéficiant d’une isolation totale entre le réseau des caméras et le réseau d’entreprise. Il est recommandé de disposer de cartes graphiques Nvidia pour bénéficier de la décompression matérielle basée sur CUDA implémentée par le client CamTrace. A défaut la décompression sera logicielle (effectuée par la CPU). Les postes opérateurs ne sont pas soumis à licence. Vous pouvez télécharger et installer autant de logiciels clients CamTrace sur autant de postes que vous le souhaitez.

Si vous utilisez CamTrace dans un cadre plus intensif avec affichage simultané de multiples flux sur plusieurs écrans, il peut être préférable d’utiliser les postes opérateurs proposés par Camtrace. Ces postes intègrent des cartes Nvidia et sont pré-équipés avec le logiciel client CamTrace. Voir plus bas la liste des matériels proposés.


2- Les postes d’affichage passifs, définition et usage

Un poste d’affichage passif est un ordinateur doté d’un ou plusieurs écrans et sur lequel est installé le logiciel client CamTrace. Cet ordinateur est relié en réseau à au moins un serveur CamTrace. Un poste d’affichage passif est donc toujours client d’un serveur CamTrace.

Les matériels utilisés pour réaliser des postes d’affichage passif sont identiques ou très proches des postes opérateurs. La différence réside dans la façon de les exploiter, qui est soumise à licence sur le serveur CamTrace.

En savoir plus sur les postes d'affichage passifs

Un poste d’affichage passif sert à décompresser et afficher les flux issus d’un ou plusieurs serveurs CamTrace. Le pilotage de l’affichage se fait depuis un poste opérateur connecté aux mêmes serveurs. Un poste d’affichage passif peut donc ne disposer ni de clavier ni de souris. Aucun opérateur ne prendra directement la main sur ce type de poste, sauf lors de la configuration initiale.
Pour afficher et piloter les flux issus des CamTrace sur un ou des afficheurs passifs vous devez disposer d’autant de licences « écrans passifs » que d’écrans connectés à vos afficheurs passifs. Si vous avez un poste d’affichage passif doté de deux écrans et un poste d’affichage passif doté de trois écrans, vous avez besoin d’une licence cinq écrans passifs sur le CamTrace serveur. Le ou les postes opérateurs verront les cinq écrans dans leur interface, et pourront pousser un affichage par glisser déposer vers chacun de ces cinq écrans. Les postes opérateurs ne sont pas soumis à licence. Tous les écrans connectés directement sur les postes opérateurs sont supportés sans coût additionnel.

Les postes d’affichage passifs doivent être suffisamment puissants pour décompresser et afficher les flux sollicités par l’opérateur.  Pour réaliser des postes d’affichage passif vous pouvez utiliser vos propres PC. Il est recommandé de disposer de cartes graphiques Nvidia pour bénéficier de la décompression matérielle basée sur CUDA implémentée par le client CamTrace. A défaut la décompression sera logicielle (effectuée par la CPU). Vous pouvez également utiliser un Mac ou un ordinateur sous Linux.

Si vous utilisez des postes d’affichage passifs dans un cadre plus intensif avec affichage simultané de multiples flux sur plusieurs écrans (murs d’écrans), il peut être préférable d’utiliser les postes opérateurs proposés par Camtrace. Ces postes intègrent des cartes Nvidia et sont pré-équipés avec le logiciel client CamTrace. Voir ci-dessous la liste des matériels proposés.


3- Postes opérateurs et postes d’affichage passifs

Les matériels ci-dessous peuvent être utilisés indifféremment comme postes opérateurs ou comme postes d’affichage passif.

PC3000

Mini PC format VESA sous Windows 10, proc I3-7100 – 8 Go DDR3 – SSD 120 Go – Clavier, souris – Carte graphique Nvidia GTX 1050 4 Go – Résol. max 7680 x 4320 – 768 coeurs Cuda – Sorties vidéos : 1x Dual Link DVI-D, 1x HDMI 2.0b et 1x DisplayPort 1.4 – 2 ports Ethernet Gb.
Livré installé – support 3 écrans en display port (non fournis). Dim : L200 x P238 x H72 mm

Décode : 12 flux CamTrace H264 FHD à 25 i/s ou 18 flux HD à 25 i/s

Télécharger la fiche

 

PC4002

PC format mini cube sous Windows 10, proc I5-7500 – 8 Go DDR4 – SSD 120 Go – Clavier, souris – Carte Graphique Nvidia GTX1070 8 Go – Résol. max 7680 x 4320 – 1920 coeurs Cuda – Sorties vidéos : 1x Dual Link DVI-D, 1x HDMI 2.0b et 3x DisplayPort 1.4 – 2 ports Ethernet Gb.
Livré installé, support 4 écrans en display port (non fournis ). Dim L216 x P332 x H198 mm

Décode : 24 flux CamTrace H264 FHD à 25 i/s ou 36 flux HD à 25 i/s

Télécharger la fiche

 

PC4003

PC format mini cube sous Windows 10, proc I7-7700 – 8 Go DDR4 – SSD 120 Go – Clavier, souris – Carte Graphique Nvidia GTX1070 8 Go – Résol. max 7680 x 4320 – 1920 coeurs Cuda – Sorties vidéos : 1x Dual Link DVI-D, 1x HDMI 2.0b et 3x DisplayPort 1.4 – 2 ports Ethernet Gb.
Livré installé, support 4 écrans en display port (non fournis ). Dim L216 x P332 x H198 mm

Décode : 30 flux CamTrace H264 FHD à 25 i/s ou 45 flux HD à 25 i/s

Télécharger la fiche

 

Visu station C – PC2001

Mini PC format Mini ITX sous Linux- Proc. Intel Pentium G4560 – 4 Go DDR4 – SSD 120 Go – Intel HD graphics. Résol. max –  Sorties vidéos : hdmi et display port – 2 ports Ethernet Gb.
Livré installé, support 2 écrans Full HD. Dim L165 x P190 x H43 mm.

Décode : 6 flux CamTrace H264 FHD à 25 i/s ou 9 flux HD à 25 i/s

Télécharger la fiche

 

Visu station C – PC2002

Mini PC format Mini ITX sous Linux- Proc. Intel Core I3 – 4 Go DDR4 – SSD 120 Go – Intel HD graphics. Résol. max –  Sorties vidéos : hdmi et display port – 2 ports Ethernet Gb.
Livré installé, support 2 écrans Full HD. Dim L165 x P190 x H43 mm.

Décode : 8 flux CamTrace H264 FHD à 25 i/s ou 12 flux HD à 25 i/s

Télécharger la fiche

 


4- Les postes d’affichage autonomes – définition et usage

Un poste d’affichage autonome est un ordinateur doté d’un ou plusieurs écrans et sur lequel est installé le logiciel CamTrace Viewer. Cet ordinateur est directement relié en réseau à des caméras IP.
CamTrace Viewer est une version du logiciel CamTrace sans la fonction d’enregistrement. CamTrace Viewer gère l’organisation des vues et des groupes, le déclenchement de l’affichage en fonction des alarmes, etc.

En savoir plus sur les postes d'affichage autonomes

L’affichage peut se faire sur les écrans directement reliés au CamTrace ou les flux peuvent être relayés vers des postes clients ou des postes d’affichage passifs (Windows, Mac ou Linux), ou des clients mobiles (Android ou iOS). Pour les installations d’une certaine importance, il peut être nécessaire de prévoir un CamTrace Viewer central qui va acquérir les flux des caméras en multicast et relayer ces flux vers des postes d’affichage passifs pour constituer des murs d’écrans à un coût particulièrement attractif. Ce type d’organisation peut se greffer sur des installations de vidéosurveillance existantes sans remettre en cause les investissements réalisés avec d’autres VMS.

 

Les postes d’affichage autonome doivent être suffisamment puissants pour décompresser et afficher les flux sollicités par l’opérateur.  Pour réaliser des postes d’affichage autonome vous pouvez utiliser vos propres PC en les équipant du logiciel CamTrace Viewer. Il est recommandé de disposer de cartes graphiques Nvidia pour bénéficier de la décompression matérielle basée sur CUDA implémentée par le client CamTrace. A défaut la décompression sera logicielle (effectuée par la CPU). Vous pouvez également utiliser un Mac ou un ordinateur sous Linux.

 

Pour bénéficier d’une solution intégrée, vous pouvez utiliser les postes d’affichage autonomes (décodeurs afficheurs de caméras OnVif) proposés par Camtrace. Ces postes sont équipés avec le logiciel CamTrace Viewer pour 4, 8 ou 16 caméras.

Décodeurs afficheurs de caméras OnVif

VISU Station autonome sous Linux – Support VESA – Sorties hdmi et display port – Intel HD graphics.
Gère 2 écrans Full HD – Chassis Mini ITX, Proc.Intel Pentium dual Core G4560 2x 3,5 Ghz – 2 ports Gb.
4 Go RAM – SSD 120 Go – Clavier, souris non fournis – Dim L165 x P190 x H43 mm. Alim. 90W externe.
Affichage de caméras ONVIF. Cycles, mosaïques, scénarios d’affichage sur alarme ou évènements.
Acquisition unicast ou multicast – relais vidéo vers mobiles, PC windows ou Mac. Écran non fourni.
Débit de décompression : 25Mbit/sec. (soit 25 flux H264 4CIF 15 i/s)

Visu station 4CS1104   Station de visualisation mini ITX –  4 caméras

Visu station 8CS1108   Station de visualisation mini ITX –  8 caméras

Visu station 16CS1116  Station de visualisation mini ITX – 16 caméras